Suggestions inspirantes 2024

MARIE PANIER

« Accord et à coeur une sexualité pour soi et pour l’autre » de Danièle flemenbaum
« La gynécologue et obstétricienne s’attache à la communication amoureuse et au moyen de se défaire de ce qui la parasite : le maternel et le paternel, les imaginaires sexuels, les deuils et les séparations. » 

CATHERINE GILBERT

« Laissez courir les éléphants » de David Usher
« Laissez courir les éléphants nous fournit une merveilleuse occasion d’aborder les questions que nous avions tous tellement peur de poser. En plus de s’intéresser aux schémas répétitifs auxquels les humains obéissent, il nous apprend comment faire surgir le meilleur de notre créativité et de nous-mêmes. »

ISA RENÉ DE COTRET

Podcast « À Plat Ventre », saison 2
Pour faire suite à ma suggestion du mois passé. Caroline Huard alias Loonies, a lancée, cet automne, la saison 2 du podcast « À Plat Ventre » intitulée « La Culture du Bien-Être ». J’ai entamé son écoute avec un grand intérêt. Travaillant moi-même dans le domaine de la santé et du bien-être, j’apprécie ses réflexions et sa vision.

ALLYSON GERMAIN

Formation avec Whapio Diane Bartlett

Whapio est une sommité, tant qu’à moi, dans l’univers de l’enfantement. Que vous soyez maman, future maman, doula et/ou une passionnée par la vie et la femme, allez à sa rencontre!

Bientôt Whapio sera au Québec, en Estrie, pour offrir 2 fins de semaine de formation aux passionnées de la naissance. Organiser par Enfanter l’évolution, c’est journées de transmission promettent d’être riches de connaissance et de transformation pour les personnes présentes.

KARINE MORIN

Exposition: Unique en son genre | Musée de la civilisation

Dimanche dernier, j’ai eu le bonheur et je dirais surtout le privilège, de découvrir l’expositionUnique en son genre, présentée jusqu’au 14 avril 2024 au Musée de la Civilisation à Québec. Activité familiale, prévue au départ pour se faire du bien et nourrir notre envie d’apprendre et de découvrir, nous sommes tous (les enfants inclus) ressortis touchés, émus et pleins de gratitude pour ce que nous venions de vivre… Expérience que je tenterai de décrire en quelques mots… 

Cette exposition est, à mon sens, une œuvre collective qui replace au cœur de notre humanité, l’aspect fondamental et inhérent à toutes formes de vie: la diversité. J’ai été surprise de voir à quel point, malgré ma très grande ouverture d’esprit, je pouvais encore mal comprendre la réalité des personnes trans, non-binaire et bispirituelles et surtout, me percevoir moi-même comme devant impérativement entrer dans une catégorie de genre, simplement parce que c’est toujours comme cela que la société m’a présenté les choses. Également, j’ai été surprise de constater que j’avais tendance à voir le mouvement LGBTQIA2S+ comme une mode, alors que c’est plutôt un retour aux sources et la promotion d’une réalité qui existait partout sur la planète depuis bien avant l’arrivée de la pensée dualiste occidentale. 

L’exposition nous présente les cinq dimensions de l’identité de genre, les regards critiques et éclairants de professionnels de la santé, d’acteurs du monde universitaire et de personnes vivant cette réalité, qui ne peuvent laisser personne indifférent. Les ressemblances entre l’être humain et l’animal y sont présentées avec intelligence et la communauté autochtone, ainsi que différentes nations du monde y livrent un message spirituel et humain percutant. Cette exposition m’a tellement touchée et a tellement élargi mon sentiment de liberté personnelle et de vision du monde que je me promets d’y retourner d’ici avril. Son contenu est si dense que je n’ai pas pu tout apprécier en une seule visite.

Finalement, je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir à quel point notre société accorde une place identitaire déterminante au sexe de l’enfant, tel que le démontre notre engouement pour les shower de révélation du sexe du bébé à venir ou encore, notre empressement à faire une échographie pour déterminer et connaître ce sexe en devenir afin souvent, d’apaiser l’inconfort immense devant l’incertitude. Sans aucune malice et malgré toutes les bonnes intentions, ces actions peuvent, pour certaines personnes, leur faire porter un poids énorme de devoir correspondre à des attentes identitaires et leur faire vivre le sentiment d’être inadéquat et non désirés, tel qu’ils sont. Il est alors bon de se rappeler avec humilité, qu’à force de vouloir tout catégoriser et décider ce qui est bon pour l’autre, l’être humain s’enferme et se prive de sa liberté.  

Pour terminer, j’ouvre la porte à toute personne qui vit une quête identitaire à faire appel à mes services pour bénéficier d’un accompagnement psychothérapeutique sans jugement et au cœur de l’être. Également, j’ouvre la porte à tous les parents, actuels ou en devenir, qui ont besoin de se préparer à accueillir un être qui sera unique en son genre, au sens propre comme au sens figuré. J’ouvre la porte aux parents d’enfants qui se questionnent sur leur identité de genre ou leur orientation sexuelle pour les aider à faire place à un accueil du cœur et de l’être, ainsi qu’à balayer leur pensées ou croyances limitantes qui peuvent brimer leur lien d’amour pour leur enfant. 

Bonne visite ! 

 

Vous désirez prendre rendez-vous?

Contactez-nous ou Prenez rendez-vous en ligne