Ostéopathie pédiatrique

Selon une étude menée par Viola Frymann DO, une ostéopathe de référence en pédiatrie, 80% des enfants subissent des conséquences de compressions crâniennes persistantes suite à une naissance dite normale (naissance par voie vaginale, ni trop longue, ni trop rapide, présentation tête en bas et sans intervention instrumentale telle que ventouse ou forceps) et sans qu’il y aient de conséquences visibles immédiates chez votre bébé.

Pourquoi consulter un ostéopathe spécialisé en pédiatrie avec votre bébé?

Parce que selon cette étude, à moins que votre bébé n’ait de la difficulté à prendre le sein, ce qui est un symptôme de souffrance évident, la majorité des contraintes qu’il à subit en fin de grossesse et au moment de la naissance, ont des conséquences qui ne sont pas visibles mais peuvent être détectés et traiter par les doigts avisés de votre ostéopathe pédiatrique. La prévention est donc le plus beau des cadeaux que vous pouvez faire à votre bébé et ce dès la naissance ou au moins dans les 4-5 premières semaines de vie s’il n’y a pas d’urgence occasionnée par un trouble de l’allaitement. Car plus la prise en charge est précoce, plus  les résultats seront rapides et le traitement efficace.

Le traitement des bébés nécessite des connaissances précises et spécifiques qui sont différentes de celles du traitement ostéopathique général pour adulte. Renseignez-vous donc à savoir si l’ostéopathe consulté est bien spécialisé en pédiatrie.

Les manipulations faites par l’ostéopathe sont douces et délicates. Certains bébés peuvent éprouver de l’inconfort ou pleurer suite à des réminiscences de leur naissance mais rien durant le traitement ne peut lui occasionner de la douleur, ni être dangereux pour lui.

Certains bébés peuvent d’ailleurs dormir tout le long du traitement.

À défaut de prévention, quels sont les symptômes qui peuvent attirer votre attention?

  • Troubles de l’allaitement (mauvaise prise du sein, bébé n’ouvre pas bien la bouche, gerçures, crevasses, douleur lors de la tétée, asymétrie de prise au sein, claquement lors de la tétée, troubles de la déglutition…)
  • Reflux gastro-oesophagien (RGO) non relié à une intolérance à la protéine bovine avec ou sans régurgitation
  • Coliques
  • Pleurs inconsolables
  • Torticolis (bébé préfère toujours avoir la tête tournée d’un côté)
  • Asymétrie cranio-faciale (tête plate, plagiocéphalie et brachycéphalie, bébé a un œil plus grand que l’autre, craniosténose*)
  • Hyper-extension (bébé s’arque en tirant la tête en arrière)
  • Canal lacrymal bloqué
  • Trouble du sommeil
  • Chevauchement persistant des os du crâne
  • Problèmes ORL (otite, laryngite, bronchite, conjonctivite… à répétition)
  • Retard du développement moteur (les étapes cruciales du développement comme roulé, rampé, 4 pattes… optimisées par une bonne mobilité et liberté des structures et une bonne information de votre ostéopathe quant aux choses à faire et ne pas faire à la maison)
  • Hyperactivité, trouble de l’attention, stress,  anxiété…
  • Douleurs de croissance
  • Chutes, accidents

*Seule la chirurgie peut remédier à la craniosténose, mais l’ostéopathie peut aider à remédier aux asymétries cranio-faciales et troubles fonctionnels qui lui sont associés.

Vous désirez prendre rendez-vous?

Contactez-nous ou Prenez rendez-vous en ligne

Inscrire à l'infolettre de l'Odyssée